paris

 

Les paris illégaux et  vol dans une salle avec machine à sous, au centre des opérations de la police entre Potenza et Taranto.

les paris illégaux

Les paris sur des évènement sportifs sont à la une de l’actualité, entre la Basilicata et Potenza. Dans la province de Potenza, les enquêtes de la police nationale continuent de contraster l’illégalité, cela a permis la découverte d’un bureau de réception dans la mairie de Tito, où des équipements pour la collecte des paris illégaux sur des évènements sportifs, ont été trouvés, tout cela pour le compte d’un bookmaker étranger . Le personnel de l’équipe administrative de la police a procédé à la saisie de l’équipement pour les paris, d’une valeur de plus de dix mille euros, tandis que le directeur a été accusé en vertu de l’art. 4 paragraphe 4 bis de la loi 401/89.

vol et agression dans une salle de jeu

Toujours dans le sud, à Ginosa (Taranto), la police de la station locale a arrêté, en flagrant délit, un homme qui avait volé un commerçant dans une salle de jeu, 30 euros juste pour jouer aux machines à sous. Le coupable est un sans abri âgé de vingt ans.

Dans un communiqué de la police on lit : « le commençant a declaré  que: immédiatement après avoir gagné et retiré de l’argent d’une machine à sous dans la salle en question, il a été attaqué par derrière par un étranger, qui lui a arraché de l’argent des mains. En tentant de reagir, l’agresseur a repondu en le saisissant par le cou. Après il l’a secoué  et cogné sa tête sur la machine à sous.

Les actions du délinquant ont  été interrompues grâce à l’intervention d’un policier, qui voyait un homme en difficulté,  mais il a  subi le même traitement. A ce moment le criminel, craignant sans doute l’arrivée d’autres  policiers, il est sorti rapidement du local sans laisser de trace. La police, après la collecte du témoignage de la victime et des témoins dans la salle, a procédé au recueil d’un certain nombre d’éléments qui permetaient d’identifier et traquer immédiatement le délinquant inconnu.

L’homme, accompagné dans les bureaux l’armée marine de Ginosa , a complété les formalités du rituel, a été arrêté en flagrant delit de vol ,et sur ordre du ministère public, on l’a emener dans la prison de Tarento ».